Fléau.

Bonjour à tous !!

Oui me voilà enfin ! (genre vous attendiez…).

Moi qui espérais tenir le rythme d’un post par semaine, vla ti pas que je me suis transformée en Amélie Nothomb pour le boulot et que je n’avais plus de vie dis donc ! D’ailleurs je ne sais pas quand on en sera à ce stade là de l’histoire, mais je vous jure que je pourrai vous écrire un Stupeur et Tremblement le retour de la revanche, 🙂

Mais nous n’en sommes pas là et je vais donc me mettre en condition (musique et portable sur les genoux) pour notre petite séance de racontage de life.
Donc tout d’abord… petit retour en arrière !

Je vous avais promis de vous parler cette fois de mes péripéties en tant que professeur de français mais j’ai décidé de commencer par une anecdote et un peu de méchanceté et mauvaise foi d’abord, en guise d’introduction.

Car je critique très souvent les gens qui m’apprécient pour ma nationalité et j’avais envie de vous faire un topo de pourquoi ça m’horripilait via une anecdote (choisie parmi d’autres).

Il existe donc un bon nombre de Japonais fort sympathiques et amoureux de notre beau pays. Nous les en remercions bien entendu et leur rendons la pareille en allant manger des sushi hors de prix de temps en temps au restau du coin, voire pour les plus téméraires, ceux pourris de carrefour à la provençale avec des herbes et des tomates confites dedans (on aura tout vu… mais les Japonais font des glaces au camembert donc je conclurai par un partout).

Mais il existe un autre type d’amoureux de la France, sorte d’équivalent de nos otakus du Japon qui ne savent pas exprimer leur passion pour le Pays du Soleil levant autrement qu’en plaçant le manga Naruto toutes les deux phrases et présenter leur collection des 50 exemplaires du même DVD de Princesse Mononoké en croyant que cela fait d’eux des japonisant accomplis.
Et si l’otaku français amoureux du Japon est parfois très agaçant (voire désolant), il en va de même dans l’autre sens.

Certains Japonais autoproclamés amoureux de la France méritent juste des claques. Remplacez Naruto par Vin, Samurai par Marie Antoinette et la mode gothique lolita par Louis Vuitton et vous obtenez le parfait maniaque de la France.

L’Otaku de la France ne parle pas français. Ça fait 10 ans qu’il apprend et ne sait toujours pas conjuguer le verbe être. Il adore la cuisine française tout en ignorant que de nos jours notre plus grande spécialité reste le Kebab. Trouve les français bien habillés et élégants mais ne sait pas qu’ici ont met les chaussettes par-dessus le jogging et la casquette à l’envers. Trouve la musique française si distinguée, mais s’est arrêté à Edith Piaf (ah bon elle est morte ? Mais vous écoutez qui maintenant ?).
Bref, il aime les clichés.
La France c’est les Champs Elysées (sans les mendiants bien entendu), le pain, le fromage, le vin, les grandes marques, le luxe et le raffinement. L’argent.
Etre en France et savoir parler français, c’est classe, c’est Versailles, sortez l’argenterie.

Allez dire à ce genre de fanatique que vous n’avez jamais porté de robe Chanel et son monde s’écroulera. Quoi ? Genre la pauvreté ça existe en France ? Vous êtes pas tous plein aux As à jouer de l’accordéon à des parties branchées avec Yves Montand ? (Non, il n’est pas mort lui non plus)
Bref ils aiment la France sans la connaître, juste parce que la France c’est in, et que c’est la destination préférée des bourgeois.
Oui on a une image de luxe, de richesse, finesse, élégance… et c’est ça qu’ils aiment.

Alors je dénigre pas mon pays, je pense qu’on a une belle culture, un beau patrimoine, une belle histoire… Alors justement la France, ce n’est pas QUE ça et qu’on me réduise à un sac à main en cuir me fatigue un peu.
Et je dois avouer que ça me gonfle d’autant plus quand ils en reviennent un peu déçus « C’est sale et le métro fait peur :O ».
Bref, comme les Japonais sont souvent gavés quand on leur dit « J’adore le Japon, j’adore les mangas ! » et bien moi je suis saoulée qu’on me dise « J’adore la France, j’adore Louis Vuitton ! », c’est comme ça.

De ce fait, et pour les raisons que j’ai déjà évoqué avec Mandy dans le billet précédent, j’évite ce genre d’hurluberlu. Ils se font une image de moi qui ne me correspond pas et qui me titille le système nerveux, comme un acharnement à me mettre dans une case élégance-fille distinguée au lieu de chercher à me connaitre. (Sonia en crise de reconnaissance 😉 )

J’illustrerai mon énervement par une expérience vécue. Ça reporte du coup mon post sur mes expériences de prof mais ça fait longtemps que je ne vous ai pas écrit alors savourez mes pavés quel que soit le sujet OK ? 

En septembre 2006 j’ai donc déménagé à Osaka pour un échange universitaire d’un an. Ayant un niveau peu élevé et n’apprenant pas grand-chose à l’université (niveau pas du tout adapté), je me suis inscrite pour pratiquer sur mixi. Mixi c’est en gros le Facebook des Japonais, avec la possibilité de tenir un blog en plus.
Je me suis donc inscrite, invitée par mes amies de fac, et commencé à lire à mon rythme leurs blogs pour retenir des expressions et me forcer à écrire moi-même.
Au bout de quelques mois, comme j’avais précisé que j’étais française sur mon profil, une femme originaire de l’île de Shikoku m’envoie un message.
Elle adooooooore la France et aimerait vraiiiiiiiment avoir des amis français car elle n’en a pas et ne peut jamais parler français. Snif, dis donc dur ta vie quand même.
Je consulte son profil… elle a la trentaine bien sonnée et ses contacts sont… que des français piochés sur mixi.
En effet, vraiment aucune occasion de parler français dit.

J’ai déjà remarqué plusieurs personnes de ce genre. Ils ajoutent systématiquement en amis tous les Français qu’ils trouvent, quitte à fouiller tes amis pour en dénicher de nouveaux pour leurs collection et les ajouter.
Peut être même qu’ils se les échangent tiens :
« Echange jeune étudiante blonde de 22 ans, signe particulier : yeux bleus rares ! »
– Ok je prends, je te file un jeune expatrié de 35 ans à la place, pas marié. Bonus : il bosse pour LVMH et peut avoir des parfums gratos.
– Putain je fais une affaire là mec !
– Oh les gars, sinon je brade un fan d’Evangelion, qui c’est qui n’en veut ?

…Pardon je m’égare.

Bref, 99% du temps, j’ignore. Déjà parce que que ce soit Facebook ou Mixi, je n’ajoute que TRÈS rarement les gens que je ne connais pas IRL.
Mais bon c’était une femme (les hommes je gicle direct) et elle m’avait abordé gentiment… j’ai pas eu la force de refuser même si je sentais le plan foireux à 10km.

Et ça n’a pas loupé, un magnifique exemple de tout ce que je vous ai cité plus haut.
Elle a commencé par m’écrire systématiquement en Français partout. Bon elle a le droit hein… mais comme je suis pas sympa et que je m’étais inscrite pour enfin pratiquer mon japonais, j’avais pas envie qu’on vienne me polluer tous mes blogs par des commentaires écrits en français incompréhensible.
Surtout quand la personne a tendance à pencher vers le côté obscure de la force : le lolilol.
Trop fière de pouvoir montrer qu’elle connaissait notre langage internet, voila mon mur pollué de « lol » et « mdr » à tout va, même quand je n’écris rien de drôle.
Oui j’ai le coup de sang facile, mais rien que ça… ça mérite la peine de mort.
Je ne m’amuse pas à éviter les kikoulol en France pour me taper les sous versions japinoises. 
Exemple, j’écris un blog déprimé (oui je déprime aussi en japonais, :D) où j’exprime ma lassitude et mon désespoir d’âme torturée, pour recevoir en commentaire en français dans le texte : « Oh, ce n’est pas très Sonia-chan ça ! lol ptdr ! »

Donc déjà, je ne vois pas en quoi elle sait ce qui est digne de ma personnalité ou non quand elle me connait depuis 2 semaines par blog interposé (d’ailleurs qui me connait bien sait que justement il n’y a pas plus « Sonia-chan » que de déprimer à mort) et puis je sais pas, les lol à côté hors contexte… Il n’en faut guère plus pour me navrer.

Vous devez me trouver méchante ; certes, mais j’ai du flair pour repérer les boulets et là j’en avais un de compet.
Doutez vous bien que si c’en était resté à des lol sur un blog, elle ne mériterait pas d’être critiquée ici.
Bref je ne vous copierai pas tous ces commentaires pour vous prouver mes dires mais en gros elle comparait tout ce que je disais à ses expériences en France même quand finalement ça n’avait aucun rapport et passait son temps à me dire à quel point j’étais française (oui c’est ma nationalité en effet) et raffinée… Oui madame, je file mes collants carrefour tous les jours, parlons en à John Galliano je suis sure de l’inspirer et devenir sa nouvelle muse… ah oui mais merde, il a été arrêté et licencié c’est vrai… tout fout le camps ma bonne dame.

J’avais beau parler de rock, de punk ou autre, elle avait toujours l’air de m’imaginer en robe de soirée satinée et talons aiguilles.
Soit.
D’ailleurs j’ai une anecdote pour argumenter mais… elle est longue donc tant pis je laisse tomber.

J’avoue que ça me gonflait mais bonne ambassadrice que je suis, je lui répondais (essayons d’être un tantinet juste : elle ne m’avait rien dit de méchant) de manière courtoise, sans toutefois chercher plus loin.
Elle proposait régulièrement de se voir mais… je m’esquivais toujours avec brio.

Puis en août 2007 retour en France. Pensez vous, la belle n’en était que plus ardue dans ses commentaires, de vrais blogs écrits directement de France dis ! Ça, c’est dépaysant !

En 2008, elle obtient un entretien dans une école Lyonnaise pour donner des cours de japonais. Elle qui rêve tant de pouvoir venir en France, la belle aubaine, elle fait le déplacement (pour rien elle n’a pas eu la place 😀 ).
Evidemment elle ne connait pas Lyon et moi j’y habite… L’occasion est trop belle, elle m’écrit.
J’aurais trouvé vache de refuser de l’aider, on est toujours bien content quand quelqu’un vous aide à vous organiser et vous guide lorsque vous arrivez dans un pays étranger.
Donc je l’aide à organiser son voyage, trouver son école et accepte de jouer les guides Lyonnais une journée.
Après un an de commentaires lolilol, je la rencontre donc enfin.

Rien de spécial à dire sur cette journée.
Je ne suis pas intolérante au point de m’énerver sur le fait de s’extasier sur tout ce qui est Français lorsqu’on est en voyage en France. Au contraire, tant mieux si son voyage lui plait ma foi.
Elle trouvait tout romantique et charmant (tout en sachant ignorer superbement ce qui aurait pu l’être moins, 🙂 ) et j’ai fais tout ce qui aurait pu correspondre à ses goûts : Tête d’Or, Fourvière, Bellecour, Vieux Lyon, Traboules, Bouchon Lyonnais… bref, classique mais toujours plaisant je dois l’admettre.
J’ai encore eu du mal a comprendre cette capacité qu’ont les femmes japonaises à commander un menu à 35€ pour en laisser la moitié car « oh non quand même, je ne peux pas tout manger j’ai un petit estomac » mais rien de bien méchant.
On avait certes pas la même façon de penser, pas les mêmes hobby ni rien mais malgré mes commentaires acides ici, si le débat reste intelligent je sais me montrer ouverte è_é

Bref une journée normale pour quelqu’un qui fait visiter à un touriste. Elle ne m’avait pas passionnée mais pas forcément saoulée non plus, je m’en serais presque voulu de l’image peu flatteuse que j’en avais. (Mais non :D).

L’été suivant, je suis de retour au Japon. A peine un mois, ce qui est peu quand on a une tournée de miyavi à faire et un an de connaissances à revoir, un an d’habitudes a reprendre pour en profiter avant le retour au bercail.
Elle saute sur l’occasion pour me demander de se revoir.
Je vous avoue que n’étant là que pour un mois, ayant une tournée à faire, et mes connaissances sur Osaka et Tokyo a revoir, je n’avais pas forcément envie de lui consacrer une journée : mes amis de fac et de concerts d’abord. D’autant plus que lui faire découvrir la France en France, oui c’est logique, mais là je revenais pour la première fois depuis la fin de mon année à Osaka et j’avais réellement envie de profiter de mon séjour japonais.
Je lui dis donc que j’ai prévu de nombreuses choses plus une tournée dans tout le Japon qui fait que je serai peu sur Osaka et Tokyo et beaucoup de gens à revoir. Et même, je n’en avais pas envie point.
Elle insiste, me demande quand je suis à Osaka et sans me demander mon avis prépare un aller retour à Osaka depuis Shikoku en collant sur mes dates.

Merci de respecter mon choix…

Les choses de la vie étant ce qu’elles sont, une amie annule notre sortie 2 jours avant mon retour en France ce qui me fait pile une journée de libre, quand l’autre a préparé son voyage exprès.
Je me résigne donc à la voir, tant pis.

Je sentais les choses très très mal, n’en avais aucune envie mais… comme j’ai un côté un peu abruti moi aussi et bien je n’ai pas su trouver d’autres excuses pour y réchapper et ai donc accepté.
La seule chose positive de cette journée avec elle a été qu’elle m’a prouvé que j’avais raison depuis le départ à son égard, que mon radars à boulet était plus que compétent et que oui… avoir un QI dans le négatif c’est possible.

Elle me demande de lui faire visiter Osaka comme je lui ai fait visiter Lyon. Bien.

Je lui demande ce qu’elle veut visiter à Osaka, quel quartier.
Et là elle me répond, je vous le donne en mille, qu’elle veut aller au restaurant français.

Non mais non.
Je suis là seulement pour un mois, je bouffe français tous les jours depuis ma naissance, je rentre dans deux jours, aller au restau français à Osaka, là tout de suite je m’en fiche.
Surtout quand on voit comme c’est cher pour ce que c’est.
Résultat des courses, au lieu de profiter de mes derniers jours au Japon à en profiter et manger ce qui allait me manquer, voilà que j’ai ruiné mon budget pour des petits pois pas cuits immangeables, de la viande caoutchouc, du pain congelé qui partait en miette, et un mille feuille qui n’avait du mille feuille que le nom (strictement rien à voir) avec une crème pâtissière qui était pour être honnête tout bonnement INFECTE et que je n’ai pas pu manger non plus (ça fait cher pour repartir le ventre vide, je vous le dis).
Et moi qui adore le sucré, que je ne puisse pas manger une crème pâtissière en dit long sur la qualité du mets, je ne suis pourtant pas particulièrement fine bouche.
Le tout écrit dans un menu en français blindé de fautes (des kikou lol l’auraient écrit ?), que quand tu commandes le serveur comprends même pas ce que tu dis.

J’ai trouvé ce restau abominable, évidemment elle l’a adoré car c’était « très français ».

Elle n’a pas arrêté d’agrémenter cette journée horrible par des commentaires plus stupides les uns que les autres et tous portés sur la France.
Exemple :
Elle: « Dis Sonia, je pense que Namba ne ressemble pas beaucoup à Fourvière de Lyon… qu’en penses-tu ? »
…..Heu oui, comparer un quartier jeune stylé troisième millénaire avec des néons partout avec une église (basilique pour les tatillons) située au sommet d’une montagne je trouve ça tout à fait approprié.

Arrêt sur image :

Alors vous en pensez quoi vous ? Ca ressemble ou pas ?

Autre exemple :

Elle a voulu faire une croisière a Dotombori, « oh on se croirait sur la Seine, ça me rappelle la France ! »
Rien à voir… Dotombori c’est un canal qui passe au milieu des magasins, des usines et devant des bières de 30mètres lumineuses…
Arrêt sur image :

En effet, on s’y croirait… Je veux dire, y’a de l’eau quoi !

On passe devant la tour d’Osaka, « oh je prends une photo ! On dirait la Tour Eiffel ! »

Arrêt sur image :

Je crois qu’on va s’arreter là hein…

Evidemment j’ai eu droit au shopping dans les magasins de mode français, aux robes à 400 euros dont la taille maximale est le 36 (je rappelle qu’à l’époque je faisais 110kg…), et proposant des habits classiques et chiants à mourir digne d’un buffet chez les sarkozy.
Elle s’étonne finalement : « Tu n’achètes rien ? C’est l’occasion enfin, un magasin français ! »

… C’est l’occasion de QUOI au juste ? Je suis en France dans 48h bouffone.

Bref la cruche par excellence, elle m’a sorti tous les clichés possibles. D’ailleurs pas une seule fois elle ne s’est intéressée réellement à moi ou ce que je peux aimer dans la vie, quand elle posait des questions et voyait que les réponses ne correspondaient pas à son idéal de la France, elle changeait de sujet.
Par contre j’ai vu ses yeux scintiller quand elle a entendu que j’avais un frère de 35 ans passés, non marié.
Oui mais non.
Je refuse. Touche pas à ma famille, malheureuse.

En plus un peu stalker sur les bords quand même, elle décide tout à coup de dormir à Osaka et aller dans le même hôtel que moi…!
J’ai réussi à y réchapper en acceptant une invitation à dîner d’autres amis et lui conseillant de rentrer sur Shikoku comme prévu.
Avant d’aller dîner, je lui dis que j’aimerais aller à l’hôtel déposer mes affaires mais malheureusement au lieu de dégager elle tient à venir.
Elle : j’aimerais vraiment voir comment est ta chambre !
Moi : Bah c’est une chambre d’hôtel… Un lit, un bureau, une valise.
Elle : Non, je suis sure qu’elle est mignonne ! C’est ta chambre !

… Ah oui c’est vrai, la chambre d’hôtel de la Française a plus d’étoiles que la chambre d’à côté où dors une pauvre Chinoise en guenilles, j’avais oublié que j’avais mon passeport Very Important People.

On arrive à l’hôtel, elle entre et ne cache pas sa déception.
« Ah oui tu as raison, c’est normal… »
Ah… ben oui dis donc. Bordel mais qu’est ce qu’elle croyait ? Que comme c’était ma chambre y’allait avoir du pain frais et du café au lait ? Une tour Eiffel ? Un artiste au pied de mon lit dessinant Montmartre sur un air d’Amélie Poulain ? Un poster de Charles Aznavour chantant La Bohème comme réveil matin ? Que j’avais une cave à vin à côté des chiottes ?
Ou alors elle croyait que je séjournais au Ritz avec mes potes Alain Delon et Brigitte Bardot et espérait être invitée à notre partie de criquet je sais pas…

Bref comme ça toute la journée, insupportable.
Elle a tenu à ce que je l’emmène dans un endroit qui me tenait à cœur.
Elle devait s’attendre à un truc super chic et élégant venant de ma part… Pensez vous.
Or, moi pour son premier voyage à Osaka j’ai pensé l’emmener dans un endroit typique que j’apprécie beaucoup. Un bâtiment où tous les étages ont été reconstitués comme l’Osaka de la fin des années 1800 début 1900. On y retrouve toutes les rues à l’ancienne, des reconstitutions des monuments à l’époque, des diseurs de bonnes aventures à l’ancienne, des bars et stands de nourriture à l’ancienne, des jeux de toutes sortes : le tout dans une ambiance excellente et possibilité de déguster des spécialités de l’époque aussi.
Bref, je trouvais cet endroit original et tout indiqué pour du tourisme à Osaka.
Elle n’a pas caché sa déception « Ça ne fait pas très français… ».

Non mais parce que je t’explique connasse, là on est pas en France, on est AU JAPON. Y’a quoi que que tu comprends pas dans l’énoncé ?
Je crois qu’elle a cru que par ma simple nationalité, j’allais transformer le Kansaï en Champs de Mars. Malheureusement je ne m’appelle pas Mary Poppins. Bientôt on allait me reprocher qu’il y’avait des Japonais dans les rues !

Bref, elle parcourait les rues d’un air ennuyé, sans chercher à tester les divertissements ou manger quelque chose, ce n’était pas assez franchouillard tout ça.
Je me sens démoralisée.
On regarde une vidéo où est expliqué la fabrication de la tour d’Osaka, une allusion à la tour Eiffel y est faite : elle retrouve le sourire.
Il lui en faut peu à la dinde.

Si j’avais su j’aurais collé des cartes postales de Paname sur les murs, elle se serait intéressée.

Et là, le clou de la journée pour moi.
Et je ne vous le raconte pas de gaieté de cœur car je l’ai vécu comme une humiliation totale.
Dans certaines attractions, il y’avait possibilité de se déguiser en costume d’époque et se faire prendre en photo dans le décor.
Et malheureusement pour moi, ça a été la seule chose qui l’a un peu enthousiasmée : elle pouvait prendre une photo souvenir avec moi !

Pour le coup c’était moi qui n’allait pas être marrante mais je n’en avais aucune envie, car je savais que ça allait mal se passer pour moi.

Je vous remets dans le contexte de l’époque : j’étais obèse.
Et au Japon on est limite considéré obèse quand on fait une taille 40, alors une taille 52… D’ailleurs à l’époque où j’habitais à Osaka,ça m’avait posé problème plusieurs fois.
Dans les humiliations diverses et variées, à Kyoto j’avais voulu aller me faire déguiser en Geisha avec séance photo. Les kimono étant très grands, ils sont tailles uniques.
J’en avais essayé 4 avant d’en trouver un qui passe quand même et elles avaient du se mettre à trois pour tirer et le fermer. Et mon ancienne coloc japonaise de l’époque (celle de la valise du 14 juin v_v) qui s’excusait auprès des habilleuses comme si j’étais un fardeau, croyant surement que je ne comprenais pas, belle humiliation.
Autre exemple : se déguiser pour prendre des purikura. Dans les game centers ils proposent parfois des déguisements gratuits qu’on peut enfiler le temps de prendre nos photos. Mes amies avaient voulu le faire : rien à ma taille. Résultats, elles étaient en infirmières sexy, robes chinoises fendues, diablotines… et moi j’ai du me contenter d’une cape noire -_-

Autre exemple encore plus humiliant, dans un manège fait aux tailles japonaises impossible de fermer la ceinture, la sécurité a du tout arrêter et retarder la mise en route du manège pour me faire sortir car j’étais trop grosse pour monter sur leurs sièges…

Je ne raconte pas ça de gaieté de cœur, même maintenant que j’ai maigri et n’ai plus tous ces problèmes mais juste pour vous dire que c’était un énorme complexe doublé de nombreuses humiliations au Japon et que je n’avais pas envie de réitérer DU TOUT.
Donc quand elle a voulu faire le truc déguisé en habit d’époque, la première chose que j’ai pensé c’est « laisse tomber, y’a pas ma taille ».
Et voulant éviter les désagréments déjà vécu auparavant, je refuse. J’accepte de l’accompagner si elle veut le faire bien entendu mais je l’attends, moi je refuse de le faire.
Evidemment, cette cruche ne comprends pas.
Je prends donc la peine de lui expliquer franchement, même si ça me coûte.

Elle : mais mais… tu es si jolie !
Oui et bien ça n’a pas grand-chose à voir avec ma taille de vêtement petite, et si je te dis que ça va poser problème c’est que ça va poser problème.
Je lui dis donc que c’est formel, je ne le ferai pas.

Elle dit d’accord, je l’accompagne. Et cette grosse pute (oui je deviens vulgaire, mais elle mérite) va dire en douce au mec que je veux le faire aussi, qu’il me trouve quelque chose.

Je me suis énervée disant que non.
Elle a insisté.
Je regarde le mec de l’attraction « laisse tomber, t’as pas ma taille ».
Elle : mais si je suis sure !!!!
Elle insiste encore, pourrie d’enfant gâtée qui, à presque 40 piges n’est même pas capable de faire un peu preuve de compréhension, tout à son délire de « on est mignonnes et tout va bien<3 »
Résultat des courses, ils se mettent à deux pour me faire essayer de nombreux vêtements qui ne me vont pas, et la queue enfle derrière…
Je commence à me mettre à pleurer.
Leur dit que je veux laisser tomber, que de toute façon je ne voulais pas le faire.

Et là coup de grâce : « Mais je veux ma photo avec Sonia-chan !! Tu n’as qu’à essayer les habits pour homme ! »

Le mec va chercher l’habit le plus grand qu’il ait, pour homme. Je ne le ferme même pas mais on me dit de mettre mes mains devant pour cacher.
Je rumine ma rage, me retiens de ne pas exploser sa tête de petite bourgeoise de mon cul sur le décor et alors que je pleure encore à moitié le mec prends sa maudite photo.

Elle l’achète, moi non.
Oh, tu ne l’achètes pas ? Mais pourquoi, c’est un très bon souvenir !
Non morue, c’est pas un bon souvenir, tu viens d’ajouter une humiliation de plus à mon compteur, je tiens pas à prendre ta putain de photo.
Et je lui ai dit quasiment tel quel. Que je trouvais inadmissible qu’elle ne m’ait pas écouté alors que c’était pas forcément facile à vivre et qu’elle m’ait forcé.
Elle : Mais tu étais parfaite !!! Comme tu es française tu es forcément jolie !!


Rien à faire pour ce cas social, j’abandonne.

Je lui dis que bon la journée est finie et que je vais aller me préparer voir mes autres amis.
Elle sent le malaise et décide de me sortir un cadeau qu’elle m’avait acheté pour l’occasion.
« J’ai voulu t’acheter un cadeau en souvenir du Japon, exprès pour toi !!! Je ne le trouvais pas alors je l’ai même commandé sur Internet !!! ».

… Je me demande bien quel souvenir du japon elle a pu aller jusqu’à commander sur Internet.

Je prends le cadeau. L’ouvre.
Croyez moi ou pas mais c’était… un CD de Carla Bruni.
Son idole.

Cette demeurée avait fait importer l’album de France pour me l’offrir à moi en SOUVENIR DU JAPON.
Alors le geste est louable, un cadeau reste bien entendu un geste de générosité… mais faudra m’expliquer la logique.
J’ai pas pour habitude d’offrir un CD d’Arashi en souvenir de la France à un Japonais voyez…

Bref sur ces entrefaites je me suis pressée de lui dire au revoir et de ne plus jamais la revoir.

Le soir quand je suis rentrée, elle avait écrit son blog.
Alors qu’elle savait ce que j’avais pensé de l’épisode de la photo en habits d’époque, elle l’avait posté pour se vanter d’avoir passé la journée avec une française, d’avoir mangé français avec elle à Osaka et fait les magasins français, fait une croisière comme sur la Seine, vu une tour comme la Tour Eiffel et j’en passe.
Sur la photo, moi mal à l’aise et malheureuse dans ma tenue d’homme trop juste pendant qu’elle faisait sa coquette à côté, savourant sa photo cocasse avec une visage pale.
En commentaires : les « Laa chaaance, une frannnçaise !!! Que j’aimerais être a ta place !!! » de débilos de son acabit.

Voilà.
Voilà un aperçu de pourquoi j’exècre une partie des gens qui aiment la France (sont pas tous comme ça heureusement, mais y’en a…).
Car malheureusement cette histoire n’est pas la seule que j’ai eu, j’ai rencontré un paquet de ce genre de tête vide. Des gens superficiels et qui copinent seulement pour pouvoir briller et m’exhiber comme leur nouveau sac à main.

Et voilà que je décidais d’enseigner le français, car c’était la facilité, pour commencer.
J’allais donc… affronter une flopée d’amoureux de la France.
Vu mes expériences précédentes je me demandais sur quoi j’allais tomber…

Et même s’ils n’avaient pas tous le même profil que la demoiselle plus haut… je n’ai pas été déçue.

Suite… au prochain épisode.

Pour terminer, je tiens quand même dans ma grande générosité à dédicacer à cette francophile hors pair un monument de la chanson française :

La Magnifique Sonyan

Aucune information top sicrète sur Sonyan. Fouine !

47 Louanges

  1. Je kiffe le tag, putain!

    (et la spécialité française: le kebab!)

    😀

    et toi bien entendu, mi amor!

  2. Maud

    Ton humour me fera toujours rire mais j’avoue que ce post est loin d’être réjouissant. L’histoire en plus est ahurissante ! (o_o) Enfin, ‘t vois, la femme elle a quasi 40 ans comme tu dis et elle agit comme une gamine de 5 ans, limite plus écervelé encore.

    Mais c’est marrant comme on peut se tromper sur un pays quand même.

    Je ne te connais pas mais j’crois que tu es trop gentille mademoiselle 😀 En tout cas, j’ai bien hâte de lire ton prochain post ! ( Parce que ouais, j’les attends tes articles, héhé ! :B )

  3. Leslie

    « tags : grognasse » haha
    J’ai bien aimé la petite dédicace Georges Brassens !
    Quelque part ça fait quand même un peu plaisir de voir que les Japonais qui aiment la France sont aussi graves que les kikoolol français qui aiment le Japon… Comme quoi, y’a des cons de tous côtés !

  4. Leslie

    (cela dit ça n’a évidemment pas du être très plaisant pour toi cette journée… Je compatis ><)

  5. Salut Sonia !
    Bon je m’attendais à un truc à mourir de rire. Je ne dis pas que je suis déçue, loin de là ; y a eu des passages qui m’ont quand même bien fait marrer… Mais c’est vrai que l’ambiance générale est relativement énervante. Énervante car je me mets à ta place, et je n’aurais sans doute pas eu cette patience. Pourtant on me dit souvent qu’une de mes plus grandes qualités est la patience, mais même en relativisant j’aurais eu du mal dans cette situation.
    Tu devrais la mettre en contact avec moi, pour voir, qu’on rigole un peu. Je lui ferais visiter Béziers, ville remplie de « wesh » au style vestimentaire très reluisant, au langage charmeur et soutenu, au charisme si attractif… Elle pourra ainsi voir une cathédrale des plus anciennes (mon dieu 18ème siècle), des petits restaurants très français (les meilleurs kebabs jamais goûtés ! Et les pizzas n’en parlons pas), tester un vin raffiné (du bon rouge de table, bien fort), faire un tour sur notre très célèbre Canal du Midi (et pourquoi pas aller rejoindre les poissons transgéniques à l’aide d’un léger croche-patte…), et j’en passe ! J’en profiterais pour lui présenter mes amis : d’une part ceux qui écoutent du métal à longueur de journée, d’autre part ceux qui pensent que tous les bridés sont des chinois. Je me demande bien si elle arriverait à être à l’aise avec eux… Ah mais oui ! J’oubliais ! Vu que ce sont des français ça passera forcément !
    Par contre j’éviterais de lui dire que je suis le croisement (comme les chiens moui) entre une famille italienne et une famille viet/algérienne, elle pourrait se vexer.

    Bon trêve de bavardages, toujours très bon article superbement écrit. C’est toujours un plaisir de te lire, et mon sentiment d’empathie est toujours à son paroxysme ! De voir un nouvel article sur ton blog me fait me rappeler que j’en ai un aussi et que faudrait peut être que je me bouge un peu pour écrire quelque chose aussi… Pfiou 🙁

    A la prochaine, Annyeoooooong !

  6. Marie-catherine

    c’est juste enorme… si ca peut te rassurer j’ai souvent la meme experience ici dans mon université avec les gamins qui apprennent le francais… au debut j’étais gentille tout plein et tout maintenant je les calment direct et apres j’ai le droit aux yeux de chien battus genre « pourquoi tu n’es donc pas plus francaise???!!!! » ….ben oui excuse moi de porter des t-shirt dir en grey, de boire du soda melon a la place d’un bon verre de vin et de bouffer des chips Calby à la place d’un bon toast au foie gras XD
    C’est pas parce que je suis francaise que ca me sort par les mains. Enfin bref la tienne etait quand même collector 😀

  7. Camille

    Tu m’as tuée XD J’adore ton humour, et ta façon d’écrire.. même si c’est de l’humour noir, of course. Sinon que dire, hormis que c’est loin d’être réjouissant comme le dit Maud. Moi je pensais que les clichés qui circulaient le plus sur la France c’est qu’on était dégueulasses, malpolis, et qu’on vivait tous dans des châteaux, lol. Je dis ça parce qu’on me l’a déjà sorti °°
    Après, je ne veux pas faire de généralités, mais j’ai l’impression que les Japonaises sont un peu (beaucoup) tartes dans l’ensemble.. enfin je verrais bien le jour où j’irai ^^
    C’est cool de savoir qu’au Japon moi aussi je serais considérée comme une obèse XD *haha*
    Sinon j’avoue que la ressemblance entre les photos est flagrante.. mouhaha, je déconne. Mais elle devait pas avoir les yeux en face des trous, si ? °°
    Bref, vivement la suite qui parle des cours que tu as donné ^^ Et puis je connaissais pas Mixi, faudra que j’aille voir ce que c’est, même si mon niveau de japonais est encore ultra basique T.T T’as des secrets pour progresser en dehors des cours, hormis traduire des chansons soi-même ? °°
    Hmf, j’vais arrêter mon pavé et mon 3615 MY LIFE :3

    PS : Moi aussi j’les attendais tes articles :3 Je croyais que t’avais déserté comme la dernière fois, pendant un an °°

  8. craquinette

    Rhooo, Sonia-chan, c’est triste ton pavé. Lol, ptdr, mdr (…)
    Moi je dois dire qu’elle a pas tout à fait tord… Namba ne ressemble pas à Fourvière. Pas plus qu’Avrigney ne ressmble à Moscou, finalement!
    Cela dit je crois que les Americains ont aussi bloqué sur une certaines epoques françaises. Cette semaine j’ai encore entendu Lady Gaga répondre (à la question « qu’aimez-vous en France? »): « J’adore déjeuner en écoutant Edith Piaf quand je suis à Paris » O_o, quant aux acteurs il n’est rien sorti depuis Depardiou.
    Aaaaaaaaah, la Fraaaance!!!

  9. Caroline

    Franchement, de loin le blog le plus sincère et le plus agréable à lire sur le Japon.
    Comme toi j’aime ce pays et m’étonne toujours des clichés qu’on colle à notre cher hexagone. Cette arafu doit subir une désintox de la France et viiite!
    Je suis en train d’écrire un livre sur les relations au travail avec les Japonais, du coup je « bouffe » du japonais en ce moment: Amélie Nothomb, Tampopo et ouvrages en tout genre sur le pays du soleil levant.
    Si tu as le temps de répondre à un petit questionnaire que j’envoie à tous mes contacts travaillant ou ayant travaillé au Japon, ça me serait hyper utile! Il y aura 10 questions courtes, et c’est pour la bonne cause, aider nos compatriotes à mieux communiquer avec ces chers japonais!
    Si tu es d’accord envoie moi juste ton mail stp, le mien c’est caroline.malfilatre@hotmail.fr
    Surtout continue tes articles, tu as une fan de plus!

  10. Edith

    Alors je commente pour la première fois et autant les autres posts m’ont bien fait rire (bon quelque fois ça m’a bien soulé pour toi) mais là, je sais même pas quoi dire !! c’est la rencontre qu’on préfère oublier et (dans mon monde à moi) qui n’apporte rien !!! N’ayant pas bcp voyager et donc : rencontrer des gens qui pouvait me parler des à priori ou clichés qu’ils avaient sur la France (ouais la seule chose « marrante » qui me soit arrivé et un parisien de 18 ans qui m’avait demandé si en Franche-Comté on avait l’eau et l’electricité et sérieux en plus !!) je suis qd même un peu épaté par la bêtise de cette personne et tu as été franchement gentille…plein de bisous !!!

  11. mioche

    Y aurait trop de choses à dire alors juste :

    lol
    mdr
    ptdr

    avec mention spéciale que j’ai tout particulièrement appréciée à :
    « comme j’ai un côté un peu abruti moi aussi »

    ww

  12. nolwenn >> Moi de même, je te kiffe mi amor ! Mais je suis étonnée, c’est la première fois que je te vois signer un commentaire de ton prénom !

    Maud >>Aaah, mais j’espère bien que ça te fait toujours rire, quelle que soit la gravité du sujet ou la connerie de la personne racontée, c’est fait pour<3 Sinon oui comme tu dis, c'est dingue de se tromper a ce point sur un pays. J'ai oublié d'en parler dans mon article car je l'ai ecris tard et etais fatiguée mais figure toi que l'ambassade du Japon a une cellule de crise exprès pour les Japonais atteind de depression quand ils arrivent à Paris, trop choqués par la différence entre ce qu'ils imaginaient de la France et la réalité. La pathologie a meme son propre nom (le syndrome de paris) et sa page wikipedia, c'est dire ! Il y'a même eu une petite centaine de rapatriement de ces japonais tombés en depression en France, je trouve ça formidable moi 😀

    Leslie >>Oui il y’a des abrutis des deux côtés, il était temps que vérité soit faite, lol Sinon pour le tag… je dois dire que rien d’autre ne me venait à l’esprit 😀

    Marion >>ANYYYYOOOOOOOONNNGGG !!!! :D:D Je suis désolée de t’avoir décontenancé avec un post sur le fond pas spécialement drole mais je crois que le suivant, pù on a largement abusé de ma personne aussi, te fera le même effet ! Et j’en suis bien désolée. Après ce sont des histoires passées, donc autant qu’on en rie tous ensembles (et il faut avouer que si je racontais tous les trucs normaux et sympa, on se ferait vite chier :p )mais effectivement ce genre d’énergumène est très agaçant. Figure toi que moi aussi je suis une batarde (:D) mon père étant Tunisien. Tous les gens de son acabi zappent cette partie de moi même et ne me pose aucune question sur le sujet. La plupart ne savent d’ailleurs même pas où le situer sur la carte :p Par contre j’ai la pression maintenant que je sais qu’on attend mes blogs pour se fendre la poire, je ne suis pas toujours drôle XD Mais je vais faire de mon mieux !!!
    Merci de me suivre et pour tes compliments (j’avais pourtant fait beaucoup de faute dans ce post, j’ai corrigé les plus moches mais bon) et bon courage pour ton blog, d’ailleurs j’y repasserai promis<3

    Marie Catherine >>Ha ha ha, j’ai l’impression que tu ne m’as jamais autant ressemblé que depuis que tu es en fac a Kyushu !! lol Et ça me rassure (enfin dans un sens) de savoir que je ne suis pas la seule à vivre ces clichés ridicules, j’ai moins l’impression que je suis intolérante ou que je n’ai pas de chance. Idem, on ne comprend pas pourquoi je me saoule a l’umeshu alors que je ne peux pas boire de vin rouge, j’ai moi même entendu un nombre incalculable de fois le « tu n’es pas très française ». J’ai envie de répondre « j’aime les vacances, les jours fériés et l’humour noir, y’a pas plus français que moi<3"

    Camille >>Tu sais avant ce blog était suivi seulement par mes amis très proches et je n’y écrivais que du blablatage « privé » (si tant est que du moment où on le post aux yeux de tous ce soir privé) mais depuis que j’ai quelques lecteurs inconnus qui se sont ajouté à la famille, j’ai toujours un peu peur qu’on se lasse, qu’on trouve que ce que je dis soit toujours pareil etc. Tes commentaires me rassurent et me font plaisir. D’ailleurs, ne t’inquiète pas je ne réabandonnerai pas ce blog, déjà j’en ai besoin car au bout d’un et demi au Japon, je commence à perdre lib français, je zappe des mots, oublie certains mots de vocabulaire ou leur orthopraphe… et si il y’a bien quelque chose que j’aime dans mon origine c’est ma langue natale alors rien que pour pratiquer, je continuerai à blablater ici. 🙂 Pour mixi il faut qu’un membre déjà inscrit t’envoie une invitation et que tu aies une adresse de portable japonais pour t’inscrire v_v Mais si tu veux vraiment tester (il n’y a aucune version anglaise par contre) dis moi et je t’aiderai a t’inscrire. Personnellement, hormis tout ce qu’on peut reprocher aux réseaux sociaux, je sais que j’ai énormément progressé en trouvant des correspondants sur mixi, en seulement 4-5 mois de correspondance quotidienne et blogs, j’étais devenue capable d’écrire sans dictionnaire.

    Craquinette >> J’avoue, mon soeur-chan que l’idée que des cons pareils puissent exister en dehors des films comiques est super triste, mdr ptdr lol. C’est vrai qu’Avrigney de ressemble pas trop a Moscou mais tu fais quand même bien de le souligner, des fois qu’on se dise que si, 😀 Oui, j’avais vu cette interview sur le net ! Ca m’avait fait sourire en me disant « une vraie japonaise ! », surtout que je doute vraiment qu’elle se pose dans des café pour écouter Edith Piaf, ha ha.

    Caroline >>Merci pour ton message Caroline et bienvenue sur mon site rose bonbon ! Ton commentaire me va droit au coeur, d’autant plus que je me demande parfois quelles sont les réactions des gens qui me lisent sans me connaitre, les autres blogs étant un, peu plus classiques et riches en photos. Tu fais bien d’écrire un livre sur le sujet, il y’a beaucoup a dire ! J’écrirai moi même longuement sur le sujet quand j’en arriverai à ce moment là de l’histoire dans mes billets mais vu le retard accumulé ce n’est pas pour tout de suite et étant donné l’époque où l’on vit, il y’a de grande chose que tout ce que j’écris a propos de mon job actuel soit sous mot de passe… Je répondrai a tes dix questions et t’enverrai un email, pas de soucis ! Merci, en espérant te recroiser sur ces pages 😉

    Edith >>Ouéé, mon premier commentaire d’Edith dis ! Ca me fait penser que je n’ai jamais répondu a ton dernier mail et que c’est pas bien cool, je le ferai ce week end promis 😉 J’étais morte de rire de ton cliché sur la Franche Comté, ceci dit mon patron japonais a le même genre de cliché sur la province française, il était persuadé qu’il n’y avait aucun magasin ni rien dans notre bon vieux Besancon… Et t’inquiète chérie, tu peux même rigoler sur ce genre de mésaventures, je préfère qu’on en rit qu’on en pleure (meme si les deux sont tentant :))

    mioche >> Commentaire à ton niveau quoi è_é Par contre j’étais persuadée en l’écrivant que tu ne retiendrais que cette phrase de mon looong périple, comme quoi, tu es bien prévisible chère pustule… 😀

  13. anne sophie

    il est pas mal celui la. elle est vraiment trop conne. il faut qu’elle sache que nous les françaises ont achète les marques (vuitton, chanel,et autres) en contrefaçon. je me voit mal acheter un sac à 300 euros ( le prix de mon loyer grrrrr!!!!). quand je dit contrefaçon c’est pour le bled ou dans les marchés (genre BARBES) mais au secours se serai pas FRANCAIS pour elle. autrement j’ai adorer, enfin pas trop sur la fin car la méchanceter des gens sont grave.

  14. anne sophie

    ah oui j’ai oublier, j’ai bien rigoler pour la tour eiffel et la tour de Osaka, car mon fils depuis qu’il est aller à Paris et qu’il a vu la tour eiffel pour la première fois du haut de c’est 3 ans et 94 cm SVP hein, eh ben tu vas rigoler mais vers chez moi il y a une antenne de reception et bien pour lui c’est la tour eiffel, alors qu’on me dises pas qu’une femme de 40 ans ne voit pas la différence entre Paris et le Japon c’est pas pardonnable alors qu’un enfant comme lui c’est trop marrant mais il en dit bcp( église de saint-pierre à besancon c’est la tour eiffel aussi)

  15. Myriam

    Tu es bien courageuse. J’ai adoré ton post, ton humour « décapant » mais qui cache quand même une certaine tristesse, et surtout ta patience vis à vis de cette bonne femme. L’aurait déjà noyée dans la Seine. Mourir en France!!! Wow, elle aurait payé pour ça.
    J’ai adoré le smiley tout souriant quand tu dis qu’elle n’a pas eu la place. Ca en dit long sur ton irritation.
    Au fait, j’ai du mettre mes lunettes pour voir la différence entre les deux photos. He he!!! Aussi conne et myope que ça j’ai encore jamais rencontré et pourtant j’ai rencontré pas mal de cons dans ma vie. Bon, de mon côté, je suis pas française, donc si un jour je vais au Japon, je serai pas ennuyée. Bien que si c’est comme au Maroc ou en Tunisie où ils ne savent pas faire la différence entre Belge et Français??? Si tu parles français t’es français. Mais bon, je comprends sa réaction. Quand je vois les jeunes autour de moi, fans du Japon, mais qui ne connaissent que les mangas et la musique et qui ne font aucun effort pour s’intéresser à leur culture et traditions, ça m’énerve aussi. Sont tout content de me parler quand ils entendent que j’écoute Miyavi ou The Gazette, mais arrête de me parler dès que la conversation devient un peu plus intello. Les gens sont comme ça, ils suivent une mode.
    En tout cas, continue à écrire dans ce style, c’est génial. Je vais même te dire que je trouve que tu as un talent pour l’écriture. Alors, Stupeur et tremblements 2, tu pourrais. J’ai pas lu le premier je l’avoue.
    Bonne continuation dans ton travail et pour ton blog. Bisous

  16. Alexiel

    J’ai mis du temps pour commenter et lire comme j’avais plus internet depuis mon déménagement.

    Donc pour te dire : « Mais quelle petite conne cette japoniaise ! »
    Je t’ai trouvée bien patiente et gentille avec elle. (mais je crois que j’aurai fait aussi ma bonne poire…)
    Sérieux franchement faut avoir un grain pour demander à faire des trucs typique français à Osaka. O_o Faut qu’elle aille voir un psy !

    Et elle était d’un sans gêne ! Elle ne se rendait pas compte à quel point elle était un cafard accroché à tes basques et surtout à quel point elle pouvait te blesser. Enfin bref si j’avais été présente je lui aurait foutu mon poing dans la gueule pour t’avoir faite pleurer.
    Pour elle tu ne semblais être rien d’autre qu’un objet de collection… Ce genre de personne me dégoûte au plus au point, elles dénigrent complètement ta personnalité, ton humanité…

    Bref en tout cas bon courage pour tes « élèves » de français j’ai hâte de lire cette aventure qui je suis sûre est haute en couleur. Et j’espère qu’il sont plus sympas que cette folle dingue ou que au moins il y en ait quelques uns de sympas et d’autres que tu pourras remettre à leur place =D

    (et c’est toujours un plaisir de te lire)

  17. Miyako.Y

    Ca fait limite peur… Okay j’enlève le limite.
    C’est presque ils te mettent dans un placard vitré à côté du calendos et d’un tour Eiffel miniature « Le clou de m collection, un véritable petite française!! Sisi!!! »

    — »

    Sincèrement je savais que ce genre de personne existait mais je ne pensais pas que c’était aussi grave.

    Ah et aussi: Tu es absolument géniale. J’adore ton humour et ta manière d’écrire.

  18. Alice

    Tu me manques.

    J’espère que les choses avancent dans le bon sens pour toi.

    Plein de bisous

  19. Julyne

    ok ca y est, j’ai enfin lu tout ton blog (je crois), j’y ai mis le temps, mais que veux tu? je suis occupée! Beaucoup de tes blogs m’ont fait bien rire, mais celui là est particulièrement pas drôle. Sérieusement, cette femme est cruelle, juste cruelle, ça se peut juste pas qu’elle soit innocente de même! Faut pas charrié, quand on dit non c’est non! Je comprends juste pas ces épais là! Mais bon, une conne restera toujours une conne pis ça s’arrête là! Ce sont des cas désespérés! En tout cas, je voulais te dire que cela fait un bout que je voulais aller au Japon et que j’ai trouvé ton blog récemment, et que malgré tout, j’ai toujours envie d’y aller!!! Mais ton école est très intéressante, p-e que j’y ferai un p’tit tour! Ah oui, je me relis et je crois que tu comprendras pas tout… Je suis une française qui vit au Québec depuis que j’ai 14 ans, alors quand je m’ennerve, c’est en québécois… Mille Kiss petite Sonia, d’une nouvelle fan toute fraîche!

  20. Anne Sophie >> En effet, on ne peut pas dire qu’elle brillait par son intelligence. Mais c’est même pas qu’elle confondait ou quoi, juste qu’elle était bien trop abrutie par son rêve et ses envies de faire de sa vie un drama… Il est chou ton petit 🙂 Moi aussi quand j’étais petite l’antenne c’était la Tour Eiffel, ha ha

    Myriam >> Mmm, disons que si sur le moment j’ai été extrêmement blessée et que ça m’a minée quelques temps, maintenant je n’en garde plus aucune rancoeur. Juste je dois l’admettre un certain mépris. D’autant plus qu’elle apprenait le français depuis plus de 10 ans et avait un niveau relativement médiocre, collait tous les français sans réussir à sortir avec un seul et souvent, quand elle voyait que mon but à moi était de vivre au Japon elle me disait « Moi je n’ai pas pu vivre mon rêve de France, ce n’est pas grave si tu rates le tiens », et je ne supporte pas ce genre de personne qui projettent leurs échecs sur les autres pour se sentir dans la norme. D’où le petit smiley irrité après le fait qu’elle n’ait pas eu la place 🙂
    A vrai dire je pense assez que les japonais seraient du genre à faire l’amalgame avec la France (déjà que finalement tous les blancs sont américains et parlent anglais…) mais n’ayant jamais connue de belge au Japon je ne pourrai te dire…

    Alexiel >> Aucun souci, tu viens à ton rythme, moi même je mets pas mal de temps à répondre et poster donc je vais pas me plaindre 🙂 Oui je pense aussi que c’est aberrant de vouloir ramener la France à Osaka, je n’ai jamais attendu des Japonais en échange à Lyon qu’ils transforment la Tête d’Or en Palais Impérial de Kyoto, m’enfin… Pour mes élèves y’en a pas eu d’odieux comme elle (quoique…) mais j’ai eu certains cas. Heureusement il y’avait aussi des gentils 🙂
    Merci en tous cas, c’est toujours un plaisir de lire vos commentaires en retour<3

    Miyako.Y>> Merci beaucoup pour tes commentaires et bienvenue sur mon site chamallow !! C’est vrai que ça fait peur mais je crois que quasiment tout français ayant vécu un minimum de temps au Japon à ressenti ce côté « je te confonds avec un meuble » 😀 En tous cas je suis pas la seule à m’en plaindre.
    Mais bien heureusement il y’a aussi des gens super, il faut juste savoir être moins bête que moi et se sauver à temps quand on sent le coup fourré 🙂
    En tous cas tu me flattes énormément, ça me fait plaisir ! En espérant ne pas te décevoir si tu repasses sur ces pages 🙂 Et encore merci pour le follow !
    Et soit dit en passant, tu es mon 650ème commentaire !

    Alice >> Elles avancent pas spécialement dans mon sens et je suis pas encore au top de ma vie, mais on va dire que comparé à y’a quelques mois, ça va déjà mieux 🙂
    T’es choupette, mais coquine ! Tu connais mon email si tu veux causer, je suis pas perdue<3

    Julyne>> Dis donc t’as tout lu *___* Courageuse que tu es ! Surtout que tout post n’est pas forcément drôle, :O
    Mais merci ça me fait plaisir ! Et j’espère bien que mon blog ne te dégoute pas du Japon, c’est pas le but ! J’y raconte mes mésaventures pour en rigoler et pour pas qu’on fasse les mêmes erreurs que moi, et surtout pour changer de tous ces blogs ou on ne voit rien d’autre que des photos de fleurs de cerisiers (bien que ce soit magnifique, j’en conviens), et goodies de manga. Je pense que c’est une bonne école de langue, n’hésite pas à les contacter, ils répondent rapidement et même en anglais (ce qui n’est bizarrement pas toujours le cas, pour avoir testé plusieurs écoles par email avant de choisir, j’ai pas toujours été bien reçue O_o)
    Et merci d’avoir précisé, j’avoue avoir bloqué sur le « ces épais là », XD

  21. Marion

    Putain O_O elle en tenait une couche celle là dis donc u_u jsuis jamais tombé sur des gens comme ça o_o en fait, quand j’y réfléchit, j’ai pas mis à profit mon année ici … m’enfin.
    les humiliations ont dû être horribles … j’aurais chialé depuis belle lurette xD kiff toujours autant ton blog cela dit ^^

  22. Miyako.Y

    Merci! (En plus j’ai un passion secrète et brulante pour le rose….^^)
    Oui j’ai entendu plusieurs fois ce genre d’écho… Ce doit être franchement brisant… Mais si c’est un moyen de se taper des ikemen ( ̄ー ̄)…..
    C’est juste que tu as beaucoup (trop?) de patience et de gentillesse….
    IOjoczuoghughàsq)z…….o(〃∇〃)o
    O/

  23. Miyako.Y

    Et sinon ça te manque pas…. Le Chocolat? (surtout)
    Le pain, le fromage, les pâtisseries?

  24. wenrah974

    Ben ça alors !… Quelle conne, alors !

    Heureusement, je n’ai pas subi ce genre de « lourdeur »,pas encore ! Mais, c’est sûr quand tu sors, « I’m French », ça fait son petit effet. (par contre, peut-être moi quand je dis que je viens de la Réunion ???? )

    Quoique il y en a un qui m’a soulé avec Napoléon. C’était un Vietnamien,encore oui, celui qui n’aime pas les dessins animés. Napoléon a dirigé la France, oui, mais comment dire, ça fait longtemps, on n’en parle plus que dans les livres d’Histoire, maintenant c’est Sarkozy. On n’en parle pas tous les jours, et on ne le porte pas en admiration, Napoléon.
    Et non, Marie-Antoinette ne figure pas sur les pièces. C’est pas lui qui m’a sorti ça mais, je crois bien qu’on me l’a sorti.

  25. wenrah974

    En tant que … personne portant un certain intérêt pour la culture japonaise, et qui avoue en être qu’au début, j’essaie de ne pas tomber dans ce que tu as décrit au début. Pendant, un mois, j’ai été entourée par beaucoup de japonais, et je ne leur ai pas sauté dessus, en disant, j’aodre les mangas, j’adore les sushis, j’adore le Japon! T’as Facebook ?

  26. wenrah974

    Et tu veux pas prendre une photo avec moi ?

    Peut-être que pour une ou deux photos (avec une japonaise et une coréenne), j’ai été traitée comme un trophée, peut-être, ne voyons pas le mal partout.

  27. wenrah974

    Et je me suis rappelée, ce même jeune homme, m’a dit que question goût musicaux, on n’était plutôt porter sur la musique classique en France. Euh! Je ne préfère rien n’ajouter.

  28. Camille

    Coucou ^^
    Je viens seulement de voir ta réponse en fait, puisque je reviens tout juste de Corée. J’ai donc fini par partir, moi aussi XD Et même en y étant restée qu’un mois, je retrouve un peu de ce que tu as dit, comme quoi être français fait son petit effet ^^ Même si, comme tu dis, un Blanc est forcément un Américain.. C’est plutôt flatteur en fait, mais dans la limite du raisonnable.. >.<

    Sinon pour Mixi, sankyuu, mais je crois que je vais attendre encore un peu, parce que je ne connais toujours pas assez de kanji pour bien me dépatouiller. Peut-être à la fin de ma L2 qui sait, étant donné que j'aurais atteint les 1000 kanjis ^^

    A quand le prochaine article ? :p J'attends moi, j'suis fidèle au poste :p

    Bisous !

  29. Camille

    Ah et j’oubliais (une journée après lol), je tenais juste à te dire que je ne risque pas de me lasser de ton blog 🙂 Ca fait plus d’un an que je le lis, et j’ai toujours beaucoup de plaisir à te lire ^^ et puis bon, de toute façon que tes lecteurs suivent ou non, écris pour toi 🙂

    Pour en revenir à Mixi, si par exemple tu m’envoyais une invitation, j’aurais quoi exactement à faire après ? (naaan je change pas d’avis toutes les deux secondes XD)

  30. Première visite sur le blog et je ne suis pas déçue. Même si ça a dû être dur à endurer à l’époque.

    Pour Mixi, je suis aussi tombée sur des gens comme ça. Je ne les ai jamais acceptés en amis. Sinon c’est le début de la fin.

  31. Tam

    Bonjour ! Je viens de tomber sur ton blog et j’en ai adoré le ton 🙂
    Mais ohlala, je pars le 21 septembre pour un an au Japon et je redoute déjà les French-addict… J’y ai déjà été un mois en 2009 et me faire prendre en photo me faisait rigoler mais pendant une année… surtout que je pensais donner des cours de français, bah oui, la solution semble facile… J’ai donc hâte que tu nous livres ton expérience !
    En attendant je retourne lire les autres articles, parce que j’ai pas fini ^^

  32. Tam

    (et je repense avec horreur à cette pauvre fille qui a peut-être fait une dépression quand je lui ai dit que chez nous Vuiton c’était plutôt pour les mamies… je me sens coupable…)

  33. Marion >> Tant mieux blondinette si t’es jamais tombée sur des gens comme ça, t’as rien loupé va ! Mais c’est vrai que d’après ce que j’ai compris tu as quand même passé pas mal de temps avec des amis étrangers à Kumamoto !
    Bon blague à part, faut je réponde à tes mails… Tu vas finir par croire que je te snobe !

    Miyako. Y >> C’est un moyen de se taper pas mal d’ikemen en effet… moins de les garder XD Un post sur la drague est à faire aussi… Sinon le pain et le fromage ne me « manquent » pas dans le sens où je n’y pense pas tellement donc n’est pas trop frustrée. Par contre je suis rentrée pour la première fois en un an et demi en France cet été, et je me suis gavée O_o

    Wenrah974>> Oui ça fait toujours son petit effet ! Après heureusement sont pas tous aussi allumés qu’elle et souvent ils se cachent sur le net, donc méfie toi si tu reçois des invitations impromptues par des Japonais sur mixi ou FB, hé hé Et sinon non faut pas voir le mal partout, se faire prendre en photo tout ça, c’est sympa et surement sans prétention. C’est surtout dans le comportement moyen au long terme qu’on voit si on se fait prendre pour une buse ou non…

    Camille >> Alors c’était comment la Corée ?? Je pense aller y faire mon petit tour et ma petite enquête sur nombre de Kim et de Pak l’an prochain 🙂 Pour mixi bah une fois l’invitation envoyée il faut que tu remplisses ton profil et que tu aies une adresse de portable japonais pour valider donc c’est là que ça pose « probleme » mais y’a toujours moyen. Si vraiment ça t’intéresse on en reparlera en PV 🙂

    Béné >> Merci Béné pour ta visite et ton commentaire qui me fait bien plaisir ! Et oui tu as bien raison de ne pas les accepter, comme tu dis, le début de la fin… Je l’ai appris à mes dépends (comme souvent quand j’apprends quelque chose) et je ne fais plus la bêtise ! Au plaisir de te revoir/relire 🙂

    Tam >> Bonjour demoiselle ! Bienvenue au pays des guimauves ! Tu pars en échange scolaire ? Dans quel coin du Japon ? A Tokyo il y’a (à peine) moins de French Addict dans la mesure où c’est beaucoup plus cosmopolite qu’ailleurs mais méfie toi quand même au détour d’une boulangerie… Ha ha ! Mon post sur les cours de français est écrit à la moitié, je pense (j’espère) le poster d’ici quelques jours.
    Merci pour ton commentaire !

  34. Tom

    Et bien ! J’ai tout lu, ça m’a pris un peu de temps, mais ça en valait vraiment la peine. Ca ne m’étonne pas que les otakus de la France existent au Japon, mais j’ai l’impression que tu es tombée sur un sacré morceau ! Quand j’étais en WH au Japon, j’ai pendant quelques mois, donné des “cours de discussions“ à une Japonaise, la cinquantaine, fraichement divorcée et en pleine crise de personnalité. Ton article m’a immédiatement fait penser à elle, qui adorait elle aussi la France, y était déjà allé une ou deux fois, à Paris bien sur mais aussi un peu plus dans la campagne, chez des connaissances. Elle avait tendance à trop idolâtrer la France également, mais beaucoup moins que ton spécimen ! Son kif a elle, c’était Dominique de Villepin, elle le trouvait beau avec son bronzage. Elle avait un cahier avec des photos d’hommes français découpés dans des magazines, imprimées depuis internet, et je pense bien entendu qu’elle fantasmait dessus au quotidien. A vrai dire elle m’effrayait un peu malgré sa gentillesse. En général, quand on parlait de la France (je suis de Lyon également), j’évitais de la décevoir et confortait certains clichés et idées qu’elle se fait sur notre quotidien, pour ne pas la faire descendre de son petit nuage et la décevoir, surtout qu’il y a peu de chance qu’elle y refasse un voyage à l’avenir. Mais comme quoi c’est fou ce genre de spécimens. Ils sont sur une autre planète !
    Merci pour avoir pris le temps (et ça a du t’en prendre !) d’écrire ces anecdotes !

  35. ily

    Wooo, quel plaisir de retrouver ce blog (via twitter et @lejapon / David)
    Je venais régulièrement pendant l’année 2010 et le long hatius attendant un nouveau billet ! (j’avais commencé à te suivre par l’intermédiare de mi-ya-vi.com et l’organisation du fanprojet de 2008)

    Mais honte à moi, même si je venais, je n’ai jamais laissé de commentaires. C’est chose faite.
    J’ai rattrapé mon retard et je dois dire que te lire m’amuse toujours autant. J’aime entrevoir ta vision personnelle des choses ^^

    J’ai une facilité à attirer les boulets, je crois que moi aussi je vais apprendre à dire « non » après avoir lu ce post, il est temps pour un peu de rebellion ! J’ai peur de tomber sur un aussi gros poisson que le tien un jour…

    Bonne continuation et à bientôt ahah !

  36. elo

    Salut, c’est la première fois que je viens sur ton blog, je suis arrivée via twitter. J’ai beaucoup aimée ton article, qui me rappelle certain aspect de mon sejour au Japon. J’etais sur Kyushu dans une école de langue pour apprendre le japonais. La fascination des japonais et chinois (dans mon ecole de langues mes camarades étaient majoritairement chinois)pour les francais, ou ce qu’il s’imagine être la France. Les camarades de classe, les passants qui prennent des photos plus ou moins discrete de LA francaise. Une camarade qui vous aborde le premier jour en disant « ta peau est blanche!t’es yeux sont bleux! tu veux etre mon amie? » les filles dans la rue qui vous abordent en vous demandant combien coute un sac de marque, comme si j’etais directrice de magasin de Chanel,ou chef de production chez Vuitton.Qu’est que j’en sais moi?! L’experience que tu as vécu avec cette japonaise et son attitude je trouve sa a la fois triste,et rageant. Le fait qu’elle impose en toute circonstance SA volonté, qu’elle exige de toi ton temps, et qu’elle ne t’utilise que comme fair valoir de sa « françitude » ma profondément enragé. Bref j’ai beaucoup apprecié cet article,ton style et ton humour.Merci pour cet article, et je vais m’empresser dès que j’ai le temps de lire les autres.

  37. Azumi

    Bonjour

    Article oh combien intéressant! tu as été très patiente avec elle pour le coup de la photo, je pense que je serais partie, tant pis pour elle! surtout que tu expliques bien le pourquoi du non.

    Je serais intéressée pour connaître l’adresse du vieux Osaka 🙂

  38. Tom >> Vi désolée, c’est vrai que c’est un peu long, c’est une de mes nombreuses mauvaises habitudes ! Je te remercie toutefois d’avoir tout lu, surtout avec tout ce rose, hé hé.
    Sans connaître ton ancienne élève, c’est vrai qu’elle ressemble (en moins grave) à ce type de profil (fantasmer sur De Villepin, ha ha ha, ça a fait ma journée ça !). Dans ma courte expérience de professeur j’en ai rencontré quelques unes du « niveau » de ton élève. Pas méchante, pas aussi stupide que la mienne mais qui te sort des trucs un peu à côté de la réalité et qui effraie parfois 🙂 Dans ces cas là moi aussi je ne cherchais pas trop à casser le mythe.
    Merci à toi d’avoir pris le temps de lire et même commenter, ça fait plaisir.

    ily >> Ooh une ancienne de de mi-ya-vi ! Mais comment t’as fait pour me suivre ici depuis miyou ? :O J’ai jamais donné l’adresse de ce blog sur le site (SI ??? O_o ? lol) C’est vrai que même si mes disparitions sont régulières faute de temps, 2010 j’ai laissé tomber pour cause de problèmes de sous, de bases tout ça tout ça… Mais ça me manquait de raconter mes blablas inutiles ! Merci beaucoup en tous cas, ton commentaire me fait plaisir, j’aime bien revoir quelques fans de miyavi échoués ici, XD Alors si tu es comme moi et que tu es un aimant à boulet, méfie toi quand même !!! Je peux te donner plein de conseils si tu veux !
    Faites ce que je dis mais pas ce que je fais 🙂
    J’espère à bientôt !

    elo >> Bienvenue à toi jeune twitteuz ! Je pense qu’à Kyushu ce genre de situation « phénomène » de foire est accentué dans le sens où il y’a encore moins d’étrangers qu’ailleurs. Perso je me sentais beaucoup plus comme une bête curieuse ou comme LA française quand je vivais à osaka que maintenant que je suis à Tokyo. Maintenant ça m’arrive principalement à mon travail en fait où ils n’ont pas l’habitude de voir une étrangère.
    Le fait qu’elle imposait à chaque fois SA volonté et mettait des oeillère sur absolument tout ce qui ne rentrait pas dans son monde fait de violons, châteaux et cuillère en argent est effectivement très rageant, mais bon après voilà c’est une c*nne qui m’a pourrie une journée dans ma vie, ce n’est encore pas trop trop grave et autant qu’on en rigole tous ensembles aujourd’hui !
    En espérant que tu ne seras pas trop déçue par les autres articles 🙂

    Azumi >> Bonjour !! Oh tu sais dans ma tête je l’ai insulté, je suis partie après l’avoir baffé, je l’ai humilié à mon tour en français cette langue qu’elle chérit tant… mais hors de ma tête je suis un horrible bisounours et j’en suis donc incapable. ^^ »
    Sinon l’endroit s’appelle le Sammy Ebisu Plaza : http://www.bento.com/phgal-sammys.html
    C’est un peu commercial (comme tout au Japon) mais c’est une sortie que j’apprécie 🙂

  39. Azumi

    Merci pour l’adresse mais cela semble fermé 🙁 pas de chance :p
    en tout cas j’ai découvert ton blog grace a David (lejapon.fr) et je ne regrette pas 🙂

  40. Azumi >> Ah bon ? Si tu cherches Sammy Ebisu Plaza sur Google Image tu pourras voir le genre d’endroit que c’est je pense.
    Merci a toi, en esperant te revoir sur ces pages…:)

  41. Camille

    La Corée ça m’a bien plu, mais comme c’était la première fois que j’allais à l’étranger, j’avoue que j’ai eu une phase d’adaptation quand même. En fait j’aurais préféré aller au Japon, parce que j’ai toujours eu le sentiment qu’en Corée je ne me sentirais pas à l’aise, vas savoir pourquoi XD
    En fait, même si je n’ai fait que Seoul et les DMZ, je dois dire que les paysages sont magnifiques, et j’adore Seoul parce que d’un quartier à l’autre, c’est tout un univers qui change. Bref, j’ai adoré sur ce plan-là 🙂 C’est surtout le stage que j’ai fait qu’étais pas terrible.. en partie parce que j’ai un niveau d’anglais merdique, donc pour s’intégrer c’était pas le top ><
    A part ça, les Coréens sont plus accueillants que je ne le pensais, mais on voit bien qu'ils n'ont pas l'habitude de voir des étrangers. Genre en montant dans le métro, des mecs de notre âge se barraient en courant à l'autre bout dès qu'ils nous voyaient °.° Petite anecdote aussi le jour où on est arrivé : une connaissance avait mis un t-shirt avec un léger décolleté, et un mec s'est foutu juste devant elle, puis s'est assis pour lui carresser la cuisse, pendant que la petite mémé en face était morte de rire avec ses copines °° (charmant l'accueil lol). Enfin globalement ils ont une dent contre les Américains et regardent pas forcément d'un bon oeil tous les blancs qui passent, mais dès que tu leur dis que tu es Français, ils changent directement d'attitude ^^'
    Mais ce qui me gêne avec la Corée, c'est l'importance des apparences. Tout le monde parle de chirurgie esthétique à tout bout de champ, y a des pubs partout pour se refaire le nez et les yeux, des pubs pour ressembler à des sacs d'os.. 'fin après c'est juste mon ressenti, mais moi qui ne suis pas spécialement à l'aise dans mes baskets, j'ai mis un petit temps à m'habituer à ce petit univers superficiel. Après ils ne sont pas tous comme ça non plus, mais chez les jeunes, c'est une majorité ^^'

    Enfin désolée, j'te raconte ma vie là XDD

  42. Bonjour,

    Je suis au Japon depuis 9 mois maintenant, je découvre ton blog et je tombe sur cette note…
    Je suis moi aussi aux prises avec une Japonaise qui veut se faire des amis français et me harcèle sur Facebook, je voulais être sympa, mais après ton article je vais pouvoir la supprimer de mes contacts sans remords, merci de m’éviter ce plan pourri (et quelqu’un qui a « l’odieux connard » dans ses liens ne peut qu’être de bon conseil).
    Certes ta japonaise me semble bien plus flinguée de la carafe que la norme, mais je ne prendrai pas le risque avec la mienne (échange japonaise toquée contre japonaise bragée… quelqu’un est intéressé?)
    Merci aussi pour cette prose rythmée et ces envolées lyriques… bravo!
    Cha’Lumeau

  43. Camille >> OH MON DIEU, ton commentaire date depuis debut septembre, 1000 pardons. Pourtant ca m’interesse car je pense que 2012 sera ENFIN l’annee ou je poserai mes petits pieds sur le sol coreen. C’est vraiment pas cher et je pense que je pourrai enfin me le permettre cette annee. Pour ce qui est d’avoir une dent contre les americains et d’etre tout sourire quand tu dis que tu es Francais me rappelle mes premiers voyages au Japon il y’a 8-9 ans (ca me rajeunit pas tiens).

    Cha’Lumeau>> Etant donne que je suis super en retard dans ma reponse aux commentaires je ne sais pas si tu verras celui la, mais merci beaucoup pour ton petit mot qui m’a fait bien plaisir.
    Je crois que les Japonais qui harponnent sur Facebook sont « pires » que ceux sur mixi ! Meme si ca vient petit a petit, facebook reste peu utilises des Japonais, sauf en general ceux qui ont des amis etrangers et ceux qui VEULENT des amis des amis etrangers, soit la vermine que nous essayons d’eviter, car ceux qui cherchent leurs amis gaijins sur le net ne sont pas forcement les plus recommandables…
    Bonne continuation et peut etre a la prochaine sur ces pages ?

  44. Zillya

    Je balance entre l’hilarité et le dégout…. au début sa stupidité m’a fait rire mais après, son comportement absolument abruti pour l’histoire de la photo m’a désolé….

    Je comprend en effet que tu esquive autant que possible ce genre de cas… une amie qui vit au Japon m’en raconte parfois, c’est quelque chose. Et même à moi ça m’est arrivé, une japonaise qui voulait que je lui fasse l’Histoire de France… mais en ne parlant que des boutiques de luxes des champs elysées, de la Tour Eiffel…. qu’est ce que j’ai pas fais de lui dire que 1. il n’y a pas QUE Paris en France et 2. j’aime mon pays mais je n’étais au Japon que pour 2 semaines alors bon…. j’avais pas que ça à faire…

    Et sinon, quelle que soit la date de tes articles (ouais je commente un truc qui a plus de 2 ans…) j’apprécie toujours autant de lire tes péripéties, quelles qu’elles soient ^^

  45. Misshélène

    Hello,

    Tu fais vraiment partie de la catégorie de personne que l’on peut écouter des heures sans se lasser. Je viens de découvrir ton blog et même si je ne suis pas intéressée plus que cela pas le Japon j’avoue que tu as su complétement retenir mon attention. c’est vraiment instructif et drôle. Sinon tu as l’air d’être une personne très (trop?) gentille. C’est très beau d’être ainsi patiente , je t’envie cette qualité. mais en même temps tu dois tout ruminée seule non? Comment les pétages de plomb sont-ils considérés au Japon?

    Bonne continuation 🙂

    Hélène

  46. Te lire est vraiment agreable !!!
    Quelle histoire ;0)

  47. Audrey

    Bonjour,

    Je suis tombée par hasard sur ce blog et j’adore ta plume! Tes articles sont à mourir de rire et lucides (J’y vis depuis 2 ans et, sans me prendre pour une experte en la matière, j’en ai un peu BEAUCOUP marre des blogs d’Otaku aveugles et niais qui passent complètement à côté des problématiques que soulèvent parfois la société japonaise ). J’ai également trouvé très touchant ton article sur les TCA et je trouve que tu as fait preuve d’énormement de courage. Bravo à toi. J’espère que ces problèmes se trouvent désormais loin derriere toi.

    (Bon le choix de l’article est peut être un peu bizarre mais il fallait que je commente avant d’oublier )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *